Peuplement Nord-est Subarctique Arctique Côte nord-ouest

L’Arctique est habité par plusieurs groupes Inuits du Québec à l’Alaska et au delà. La migration des Inuit en Amérique est distincte des autres autochtones. Les premiers groupes nommés Paléoesquimaux sont arrivé au Québec il y a environ 4,000 ans à partir de l’Arctique occidental à la recherche de gibier. S’établissant sur les côtes, ils chassaient autant les mammifères marins que terrestres dont le phoque et le caribou. Puis vers 1,000 ans, ces groupes ont disparus pour faire place à une nouvelle migration venue de l’Arctique occidental. Ces derniers arrivants nommés les Thuléens étaient des chasseurs de grands mammifères marins qui possédaient une technologie adaptée aux ressources maritimes. Ce sont les ancêtres des Inuit actuels qui jusqu’à l’arrivée des Européens occupaient la toundra selon un mode vie nomade dirigé par l’alternance des saisons. Dans cet environnement froid où la végétation est minimale, les ressources animales étaient d’une importance vitale.

Maquette de tupik

Matériaux: bois, pierre, cuir

Dimension: 15 cm x 15 cm

Au Québec, les Inuit construisaient deux types d’habitations temporaires selon la saison. En été, il habitaient un tupik fabriqué de perches de bois recouvertes de peaux de caribou cousues et maintenues au sol par des pierres. L’hiver venu, ils construisaient un igloo avec des blocs de neiges découpés au couteau et montés en spirale pour former une structure semi-souterraine accueillant une famille de 3 à 5 personnes.

Lunettes de neige

Matériaux: bois, fibre végétale

Dimension: 14 cm

Les lunettes de neige étaient une technologie importante pour les chasseurs et les voyageurs. Elles protégeaient les yeux de l’intense réfléchissement du soleil sur la neige et la glace qui pouvait mener à une cécité temporaire.

Dé à coudre

Matériau: os

Dimension: 2,5 cm

Les outils de couture étaient essentiels à la fabrication des vêtements de peau. Le tannage n’étant pas possible dans l’Arctique par manque de combustible, les peaux étaient mâchées par les femmes pour les assouplir. Le dé à coudre facilitait donc le passage de l’aiguille.

Rhombe

Matériaux: bois, fibre végétale

Dimension: 22 cm

Le rhombe est un des plus anciens instruments sonores qui existe dans plusieurs cultures avec différents usages.  Chez les Inuit, ils était fabriqué en andouiller, en os ou en bois. Il était tournoyé avec de grands mouvements pour produire une forte vibration sonore.

Leurre à poisson

Matériaux: os, stéatite, tendon

Dimension: 5 cm

Suspendu à une ligne à travers un trou dans la glace, ce leurre en forme de poisson avec des nageoires articulées et un poids en pierre servait à attirer de plus gros poissons. Cette ligne sans hameçon était dandinée dans le but d’harponner les poissons qui s’en approchait.

Bilboquet

Matériaux: os, fibre végétale

Dimension: baguette 10 cm

Les bilboquets étaient un divertissement apprécié durant les jours de tempête passés dans l’igloo. Il existait plusieurs types de bilboquets, la plupart fabriqués en os et en andouiller. La dextérité était essentielle au succès de ce jeu.

À propos

Contact

English

Technologies autochtones
Reproduction d’artefactsÉducation en archéologie

Informations générales

Activités de groupes

Accueil

Reproduction d’artefacts

Services de consultation

Copyright © 2019 Martin Lominy

Crédits

Couteau à microlame

Matériaux: bois, chert, os, tendon

Dimension: 18 cm

Cet outils dorsétien (paléoesquimaux) aux dimensions minimalistes était utilisé pour une variété de tâches de la coupe de viande à celle du cuir.

Herminette

Matériaux: bois, ardoise, babiche

Dimension: 35 cm

Le bois disponible dans l’arctique sous forme de troncs et branches flottés provenait principalement des conifères. Les pierres dures n’étant souvent pas plus abondantes que le bois, l’ardoise était souvent utilisée pour façonner les lames d’outils, convenables aux bois tendres disponibles.

1           2           3           4           5

Ulu

Matériaux: andouiller, acier

Dimension: 15 cm

Le ulu (en langue inuktitut) est un couteau semi-circulaire qui existe depuis des millénaires dans différentes régions d’Amérique du Nord. De nos jours, il est surtout connu chez les Inuit comme instrument féminin. Les modèles préhistoriques étaient faits en ardoise polie, en fer météorique ou en cuivre natif mais depuis l’introduction de l’acier, les matériaux traditionnels ont été remplacés tandis que les manches sont demeurés en andouiller, en os, en ivoire ou en bois.

Kayak miniature

Matériaux: bois, peau

Dimension: 30 cm

Le kayak est une embarcation utilisé principalement pour la chasse qui permettait de poursuivre les phoques dans l’eau ou les caribous sur la rive. La charpente était fabriquée de bois flotté et recouverte de peaux de caribou ou phoque cousues imperméabilisées avec de la graisse.

Foëne

Matériaux: bois, andouiller, os, babiche

Dimension: 50 cm

Ce harpon était utilisé pour la pêche de groupe en encerclant les poissons dans un bassin ou pour la pêche individuelle en les attirant avec un leurre.